Diagnostiquer la drépanocytose avec un téléphone cellulaire


La maladie est détectée soit avant la naissance si les parents sont à risques ou sont porteurs de la maladie, soit quelques mois après la naissance, le temps que les cellules fœtales disparaissent et que les globules rouges matures soient présents. Dans les pays pauvres, c’est souvent après la naissance que le diagnostic est réalisé. Le problème est que l’appareillage peut être encombrant et cher, incluant une centrifugeuse et un microscope.

C’est pour réduire les coûts du diagnostic et l’encombrement dû à l’appareillage qu’une équipe d’ingénieurs biomédicaux de l’Université du Connecticut a mis au point un test utilisant un téléphone cellulaire qui fait apparaître le résultat de la séparation des globules rouges malformés de ceux ayant une forme normale. Avec juste quelques gouttes de sang diluées dans une solution salines, les globules falciformes plus denses à cause du manque d’oxygène sont séparés des cellules qui retiennent bien l’oxygène. Deux aimants se faisant face avec les mêmes pôles magnétiques séparent les cellules saines des cellules malformées. La lecture est faite directement sur l’écran du téléphone et il s’agit simplement d’un « positif » ou « négatif » au test, on parle donc de quelques minutes pour effectuer le test.

L’équipe a déposé un brevet pour cette invention et cherche à l’étendre à d’autres maladies.

Plus de détails sur le site de l’Université du Connecticut : http://today.uconn.edu/2015/10/an-easy-test-for-sickle-cell-disease/

Auteur :Jérémy Bouchez Hinnovic.org

#téléphone #test #Sang #innovation #drépanocytose #cellulaire

Hinnovic.org

7101, avenue du Parc 

H3N 1X9, Montréal

hinnovic@gmail.com

  • Facebook
  • Twitter