Les technologies de soins à domicile



Par conséquent, la responsabilité des soins repose maintenant en partie sur les patients et les aidants. Ceux-ci doivent apprendre comment faire fonctionner certaines technologies. Bien qu’elles soient pleine de promesses, l’utilisation des technologies à domicile peut devenir un fardeau lourd à porter pour les patients et leur famille. Ces derniers ne sont pas tous capables ou désireux d’acquérir les connaissances nécessaires au bon fonctionnement des technologies de soins. Celles-ci ne sont pas toujours d’utilisation facile et ne tiennent pas nécessairement compte du milieu et du mode de vie des personnes malades. Enfin, certaines d’entre elles peuvent également engendrer un stigma social, en restreignant entre autre les contacts avec la famille et les amis.


Les fonds alloués aux soins à domicile ont été multipliés par 10 ces dernières années. Cependant, il a souvent été suggéré que les soins en milieu hospitalier pouvaient être plus importants pour certains soins que ceux à domicile. Il n’existe pas à l’heure actuelle de données probantes à ce sujet.


Ce dossier sur les technologies de soins à domicile vous propose des points de vue variés et des pistes de réflexion sur ce sujet.


Pour plus d’information :


AETMIS (2004) : Les technologies de soins à domicile : enjeux de l’organisation et de la prestation des services au Québec.

Basé sur :AETMIS (2004) : Les technologies de soins à domicile : enjeux de l’organisation et de la prestation des services au Québec


Auteure :Stéphanie Tailliez, Ph.D.

RÉFÉRENCES

AETMIS (2004) : Les technologies de soins à domicile : enjeux de l’organisation et de la prestation des services au Québec.

Hinnovic.org

7101, avenue du Parc 

Montréal (Québec) H3N 1X9

hinnovic@gmail.com

  • Facebook
  • Twitter