Le « Code de la rue », repenser le partage des espaces urbains