Les inégalités d’accès aux soins dentaires



Pourtant, au Canada, il existe une part importante de la population qui peine à avoir accès à des soins dentaires de base, soit parce que ces personnes habitent dans des régions éloignées, soit parce qu’elles ne peuvent payer les frais requis, même pour des interventions de base comme un détartrage, encore moins pour traiter une carie. Le Canada est un mauvais élève sur la question de la part du secteur public par habitant pour les dépenses en soins dentaires. « L’hyperprivatisation » du secteur des soins dentaires et les frais élevés enfoncent le clou, créant une situation de « loi inverse des soins ».

Au travers de deux entrevues vidéo et d’une entrevue audio, nous avons voulu donner la parole à trois universitaires spécialisés dans les problématiques d’inégalités d’accès aux soins dentaires.

  1. Le chercheur Christophe Bedos nous dresse premièrement un portrait des difficultés d’accès aux soins dentaires au Québec et nous explique les différentes initiatives visant à fournir des services dentaires à des populations généralement exclues.

  2. La chercheure Elham Emami nous fait part de ses constats et propose des solutions innovantes afin de créer une dynamique dans les régions défavorisées et éloignées.

  3. La chercheure Martine Lévesque s’intéresse plus particulièrement aux inégalités de santé et à leurs causes structurelles et sociopolitiques. Elle nous explique pourquoi il est nécessaire de mieux former les dentistes afin d’améliorer les relations avec les patients les plus démunis.

Bienvenue dans un dossier qui cherche à faire bouger les lignes et tomber les préjugés, tout en encourageant les professionnels des soins dentaires à repenser leurs relations avec les patients, qu’ils soient riches ou pauvres.

Jérémy Bouchez

#dentisterie #inégalitésdesanté #soinsdentaires

Hinnovic.org

7101, avenue du Parc 

H3N 1X9, Montréal

hinnovic@gmail.com

  • Facebook
  • Twitter