Hinnovic : une décennie d’audace en transfert de connaissances


Crédit photo : duncan via Flickr


En 2018, l’équipe d’Hinnovic est fière de souffler les 10 ans d’existence du blogue, une durée très respectable pour un blogue scientifique dont la majorité du contenu est depuis plusieurs années produit dans la langue de Molière. Hinnovic est né dans la tête de la chercheure Pascale Lehoux qui a toujours eu à cœur le transfert de connaissances en parallèle de ses activités de recherche et d’enseignement. En 2008 et « après avoir dûment expliqué à un comité de pairs ce qu’est un blogue et l’avoir convaincu qu’il s’agit d’un outil pertinent pour communiquer des résultats de recherche, Pascale Lehoux obtient un financement des IRSC qui permet de démarrer concrètement l’aventure Hinnovic. À l’époque, l’idée de créer un blogue académique relevait de l’audace: ce mode de transfert de connaissances était très peu valorisé par les universités et par les chercheurs », comme nous le mentionnions déjà dans notre article intitulé Quand le journalisme scientifique transforme la science (publié également sur le site de l’Agence Science-Presse et sur le site de l’Acfas).


Hinnovic, un blogue de science destiné à un large public

Support de diffusion de l’information considéré comme émergent il y a 20 ans, les blogues font désormais partie intégrante du paysage médiatique. Réguer et al. (2009) considèrent le blogue comme « une technique d’édition qui met l’individu au cœur de la communauté et qui assure la démultiplication de l’information publiée. Chaque « post » peut faire l’objet de commentaires. L’auteur peut ouvrir le débat, un débat ouvert sur le monde, sans perdre pour autant sa ligne éditoriale et le fil des discussions ».

Au sein de ce qu’on nomme la « blogosphère », il existe toutes sortes de sujets traités, dont la science et les résultats scientifiques. Hinnovic appartient ainsi à la blogosphère scientifique et se range plus particulièrement dans la catégorie des blogues de science en français ou blogues scientifiques francophones. Des débats existent depuis plusieurs années pour savoir s’il existe une « vraie » blogosphère scientifique en français et même sur la pertinence des différentes catégories qui ont émergées. Parce qu’il s’adresse à un public large tout en respectant la rigueur inhérente au milieu académique, Hinnovic pourrait être qualifié de « blogue pour un public large », à la différence d’un blogue à destination des experts. En effet, comme le soulignait le journaliste scientifique Pascal Lapointe en 2014, cette différenciation « blogue pour un large public/blogue pour des experts » a le mérite de rassurer des chercheur(e)s qui désireraient commencer à bloguer sur leur domaine de recherche, car vulgariser du contenu pour un public plus large est plus facile sous de nombreux aspects.


La vulgarisation scientifique et le transfert de connaissances

Finalement, la décision de Pascale Lehoux de revisiter la mission du blogue en 2012 afin de renforcer les stratégies de vulgarisation scientifique s’est avérée être une initiative audacieuse et en concordance avec le désir de susciter et d’enrichir des débats sur les innovations en santé. Hinnovic a ainsi été cité par certains acteurs au sein de la blogosphère scientifique francophone comme étant l’exemple à suivre quand il s’agit de mieux communiquer la science à un large public, c’est-à-dire entre autres de construire des ponts entre les scientifiques et les communicateurs scientifiques ou de façon plus générale avec d’autres acteurs de la communauté du transfert de connaissances.



Jérémy Bouchez



RÉFÉRENCES


  1. Réguer, D., Couton-Wyporek, P., et Legris-Desportes, C. (2009). Blogs, médias sociaux et politique. Cholet: 2 encres. #blogosphère #Hinnovic #décennie #10ans #blogue #Transfertdeconnaissances #Anniversaire

Hinnovic.org

7101, avenue du Parc 

Montréal (Québec) H3N 1X9

hinnovic@gmail.com

  • Facebook
  • Twitter