Hinnovic » Vers des membres artificiels dotés de proprioception ?

Vers des membres artificiels dotés de proprioception ?

La proprioception, nous nous en servons tous les jours sans nous en rendre compte. Issu de la racine latine proprius qui signifie « propre » et de réception qui est le fait de recevoir quelque chose (ou quelqu’un), ce terme désigne notre capacité à situer la position de nos membres dans l’espace sans avoir besoin de les voir. C’est ce qui fait que vous pouvez taper au clavier sans le regarder, jouer du violon ou de la guitare sans avoir à regarder la position des doigts et bien d’autres gestes de tous les jours. Cette sorte de 6e sens est un peu le GPS du cerveau qui l’aide à situer dans l’espace les membres qu’il doit contrôler.

Les informations de positionnement sont envoyées au cerveau grâce à une multitude de récepteurs sensoriels situés dans les muscles, les tendons ou encore les articulations. Il s’agit d’une sensibilité profonde. Quand une prothèse remplace un membre amputé, le cerveau ne reçoit bien sûr pas d’informations sur la position de la prothèse. C’est pour pallier cette lacune des prothèses qu’une équipe conjointe de la Rice University, de l’Université de Pise et de l’Institut italien de technologie a créé une prothèse équipée d’une fonction de rétroaction haptique.

Plutôt que de tenter de faire passer l’information de la position des doigts d’une main artificielle par l’intermédiaire des nerfs du bras, ce qui est très difficile à réaliser et très invasif, l’équipe a ajouté à la prothèse un dispositif qui tend la peau en fonction du degré d’ouverture de la main artificielle. Plus la main se referme pour attraper un objet, plus le dispositif étire la peau. Lors de tests à l’aveugle, des participants dotés d’un bras possédant ce dispositif ont plus que doublé leur capacité à déterminer la taille d’un objet saisi.

Les résultats des expérimentations de cette équipe internationale seront présentés début juin lors de la conférence World Haptic 2017 en Allemagne.

Plus de détails sur le site Eurekalert de l’American Association for the Advancement of Science :

Tactile feedback adds ‘muscle sense’ to prosthetic hand

Voici une présentation vidéo du dispositif assez simple :

Auteur : Jérémy Bouchez
Hinnovic.org

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires modérés. Les commentaires hors sujet seront effacés.

Email this to someoneTweet about this on Twitter6Share on Facebook4Share on LinkedIn1Print this page