Hinnovic » Un cœur en silicone prometteur ?

Un cœur en silicone prometteur ?

Le cœur en silicone de l’équipe de recherche de l’EPFZ.

30 minutes ou 3000 battements environ. C’est la durée de vie d’un prototype de cœur en silicone créé à l’aide d’une imprimante 3D par des chercheurs du laboratoire de l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ ) en Suisse.

Bien sûr, c’est encore très très loin des performances d’un cœur humain avec environ 100 000 battements par jour (environ 3 milliards sur 80 ans !), mais il faut souligner l’exploit technique d’avoir réussi à concevoir une prothèse cardiaque qui, avec ses 390 grammes pour un volume de 679 cm3 s’approche fortement des dimensions d’un vrai cœur. Visuellement, le fonctionnement est impressionnant (voir la vidéo ci-dessous), car le silicone donne une malléabilité qui ressemble aux tissus humains. Cependant, ce cœur en silicone ne possède pas de septum interventriculaire, cette paroi qui sépare les 2 ventricules de notre « pompe sanguine ». À la place, une troisième chambre joue le rôle de pompe à la place de la contraction du muscle cardiaque.

Avec seulement 30 minutes de fonctionnement, il ne s’agit évidemment pas de proposer un cœur artificiel viable, comme celui de la société Carmat qui pourrait être disponible d’ici 2019. Nicholas Cohrs, doctorant impliqué dans cette recherche, insiste sur le fait « qu’il s’agissait simplement d’un test de faisabilité. Notre objectif n’était pas de présenter un cœur prêt à être implanté, mais de réfléchir à une nouvelle direction pour le développement des cœurs artificiels ».

L’équipe de recherche de l’EPFZ a publié un article dans la revue spécialisée Artificial Organs (voir référence en bas d’article). Nul doute que nous entendrons parler des avancées de la recherche dans cette potentielle solution dans le replacement d’un cœur humain défectueux en attendant une greffe d’un donneur compatible.

 

RÉFÉRENCES

  • Cohrs NC, Petrou A, Loepfe M, Yliruka M, Schumacher CM, Kohll AX, Starck CT, Schmid Daners M, Meboldt M, Falk V, Stark WJ. A soft Total Artificial Heart – First Concept Evaluation on a Hybrid Mock Circulation. Artificial Organs. doi: 10.1111/aor.12956.
Auteur : Jérémy Bouchez
Hinnovic.org

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires modérés. Les commentaires hors sujet seront effacés.

Email this to someoneTweet about this on Twitter7Share on Facebook3Share on LinkedIn0Print this page