- Hinnovic - http://www.hinnovic.org -

Robots, IA, éthique et santé – un commentaire de Bryn Williams-Jones

[1]Qui aurait pu affirmer au début des années 2000 que l’intelligence artificielle (IA) ferait les manchettes 20 ans plus tard par les promesses qu’elle susciterait ? Pourtant, force est de constater que, dans le champ lexical des défenseurs de l’IA, on retrouve souvent de nos jours les mots ou expressions « révolution technologique », « progrès », « promesses », « amélioration », « efficacité », etc. Bref, le ton employé est souvent positif. Le secteur de la santé n’échappe pas à cet enthousiasme, pour preuve le récent rapport du comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie du Canada qui titre « Le système de soins de santé du Canada doit se préparer à une révolution technologique [2] ». En dépit des apports potentiels de l’IA en santé, les risques d’une vision trop technocentriste [3] sont réels et les questions d’éthique sont évidemment prégnantes.

En réaction à la sortie du rapport du comité sénatorial, nous avons demandé à Bryn Williams-Jones de nous livrer ses impressions. Bryn Williams-Jones est professeur titulaire au Département de médecine sociale et préventive de l’École de santé publique de l’Université de Montréal (ESPUM) ainsi que chercheur interdisciplinaire formé en bioéthique. [4]

Pour en savoir plus :

L’interaction robot-patient a été l’un des sujets de recherche de l’équipe de Pascale Lehoux avec le projet Dessine-moi un futur [5].

Invité : Bryn Williams-Jones [4], Ph.D.
Professeur titulaire
Directeur des programmes de bioéthique
École de santé publique de l’Université de Montréal [6]
Journaliste : Jérémy Bouchez [7]
Hinnovic.org