Hinnovic » Robots, IA, éthique et santé – un commentaire de Bryn Williams-Jones

Robots, IA, éthique et santé – un commentaire de Bryn Williams-Jones

Qui aurait pu affirmer au début des années 2000 que l’intelligence artificielle (IA) ferait les manchettes 20 ans plus tard par les promesses qu’elle susciterait ? Pourtant, force est de constater que, dans le champ lexical des défenseurs de l’IA, on retrouve souvent de nos jours les mots ou expressions « révolution technologique », « progrès », « promesses », « amélioration », « efficacité », etc. Bref, le ton employé est souvent positif. Le secteur de la santé n’échappe pas à cet enthousiasme, pour preuve le récent rapport du comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie du Canada qui titre « Le système de soins de santé du Canada doit se préparer à une révolution technologique ». En dépit des apports potentiels de l’IA en santé, les risques d’une vision trop technocentriste sont réels et les questions d’éthique sont évidemment prégnantes.

En réaction à la sortie du rapport du comité sénatorial, nous avons demandé à Bryn Williams-Jones de nous livrer ses impressions. Bryn Williams-Jones est professeur titulaire au Département de médecine sociale et préventive de l’École de santé publique de l’Université de Montréal (ESPUM) ainsi que chercheur interdisciplinaire formé en bioéthique.

Pour en savoir plus :

L’interaction robot-patient a été l’un des sujets de recherche de l’équipe de Pascale Lehoux avec le projet Dessine-moi un futur.

Invité : Bryn Williams-Jones, Ph.D.
Professeur titulaire
Directeur des programmes de bioéthique
École de santé publique de l’Université de Montréal
Journaliste : Jérémy Bouchez
Hinnovic.org

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires modérés. Les commentaires hors sujet seront effacés.

Email this to someoneTweet about this on Twitter8Share on Facebook19Share on LinkedIn0Print this page