Hinnovic » Le rôle des Services de santé des Forces canadiennes

Le rôle des Services de santé des Forces canadiennes

Le rôle des Services de santé des Forces canadiennesLes besoins des militaires en santé sont différents de ceux de la population civile. Ceux-ci doivent être en bonne condition physique et prêts à être déployés en tout temps. C’est donc pour répondre à ces besoins que les militaires ont accès aux Services de santé des Forces canadiennes (SSFC), dont le rôle principal est de prodiguer des soins au personnel des forces armées. Il arrive aussi qu’en situation d’urgence, les SSFC soient amenés à intervenir auprès de la population civile.

 

 

Les SSFC sont composés de 6 400 membres de la force régulière, réservistes et employés civils et font appel à 500 contractuels civils. Ils disposent de plusieurs cliniques, ainsi que trois unités majeures à Valcartier, Petawawa et Edmonton. Ces unités disposent de lits et d’une pharmacie. Elles fournissent principalement des soins primaires et psychologiques, mais font également de la médecine préventive. C’est à Petawawa en Ontario que se trouve le premier hôpital de campagne canadien. Il s’agit d’une unité médicale qui peut être rapidement déployée pour fournir des soins similaires à ceux que les Canadiens reçoivent au pays. En général, lorsqu’il est déployé, l’hôpital est installé sous des tentes, mais peut aussi être intégré dans des locaux existants, comme des écoles ou des gymnases.

 

Au Canada, pour des raisons juridiques aussi bien que de disponibilité des ressources, les SSFC s’adressent presqu’exclusivement aux membres des Forces canadiennes. C’est pour cette raison qu’en situation d’urgence au pays, l’Armée canadienne n’intervient normalement que lorsque les ressources civiles ne suffisent plus et suite à une demande du gouvernement provincial ou fédéral. La majorité des interventions militaires au Canada consistent à venir en aide à la population en cas de catastrophe naturelle. Venir en aide à la population lors de catastrophes naturellesCe fut le cas lors de la tempête de verglas au Québec en 1998 ou encore lors des inondations au printemps 2011 au Québec et au Manitoba. En général, lorsque ce type d’événements se produit, les services de santé locaux sont en mesure de fournir les soins nécessaires à la population civile. La présence des SSFC vise essentiellement à soutenir les troupes sur le terrain de façon à ce qu’elles ne constituent pas un fardeau supplémentaire pour le réseau médical local.

 

Même si ces situations sont rares, il arrive toutefois que les SSFC aient à fournir des services de santé à la population civile au Canada. Des installations médicales mobiles sont alors utilisées. D’autres installations sanitaires plus modestes ont été mises sur pied à cette occasion et du personnel médical qualifié a apporté de l’aide ponctuelle aux établissements civils. Certaines autres ressources au niveau du soutien psychologique, de la dentisterie et de la médecine préventive peuvent aussi être mises à la disposition de la population, dans de telles circonstances.

 

Support logistique aux organisations humanitairesNéanmoins, il faut comprendre que ces installations sont limitées en nombre et en capacité. Dans une situation d’urgence au Canada, c’est plutôt par les ressources logistiques et de transport que les Forces canadiennes viennent en aide à la population. C’est aussi cette capacité de transport terrestre et aérien des FC qui, dans certains cas, permet à des organisations humanitaires comme la Croix Rouge ou encore à des unités médicales locales d’être déployées dans l’ensemble du pays, ou à l’étranger, en peu de temps.

Auteur : Daniel Ayotte
Administrateur médical
SSFC

 

RÉFÉRENCES

 

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires modérés. Les commentaires hors sujet seront effacés.