Hinnovic » Le jeu sérieux, vous connaissez ?

Le jeu sérieux, vous connaissez ?

Mucoviscidose150xLa première fois que j’ai entendu ce terme, j’ai spontanément pensé à un jeu «plate». Je ne sais plus très bien lequel s’est imposé à mon esprit, mais mon enfance en a été parsemée. Or, en développant des jeux qui sont tout sauf ennuyants, l’équipe de fibrosekystique.net vise à divertir et soutenir des jeunes dont l’enfance est marquée par les soins quotidiens requis par leur maladie.

Dans un des jeux développés, «PEP Hero», l’enfant atteint de fibrose kystique «incarne un capitaine qui doit mener son vaisseau jusqu’aux endroits les plus retirés des bronches. Pour faire avancer le vaisseau, l’enfant expire à travers un appareil qui lui permet de décoller les mucus qui obstruent ses bronches. Le jeu donne ainsi à l’enfant un feedback ludique sur la qualité de son expiration, et doit permettre de favoriser l’adhésion au traitement» (extrait tiré du site de fibrosekystique.net).

J’ai eu le plaisir de rencontrer un des fondateurs de fibrosekystique.net, Fabio Balli, et son collègue au printemps. Tous deux ont travaillé à ce projet dans le cadre de leur diplôme d’études supérieures spécialisées en design de jeux de l’Université de Montréal.

Pour les concepteurs de fibrosekystique.net, le jeu sérieux a pour objectif de “valoriser un état d’esprit constructif” et de rendre plus agréable le rituel quotidien des exercices respiratoires car une bonne adhésion aux traitements améliore le pronostic.

fibrosekystique.net n’a pas de visée lucrative et repose sur les contributions de différents individus et partenaires «qui ne sont pas dans une démarche de marchandisation de la santé», précise leur site web. Le projet a connu des étapes d’essai et de validation et l’hôpital Ste-Justine agit en tant que partenaire au Canada. Des collaborations se dessinent avec des hôpitaux en France et en Suisse.

Se rangeant du côté de «l’innovation libre» (open source), fibrosekystique.net désire permettre à plusieurs intervenants de contribuer et de faire évoluer la plateforme des jeux actuellement disponibles. Une initiative comme fibrosekystique.net devrait nous ouvrir les yeux sur les multiples manières selon lesquelles la créativité et l’entrepreneuriat social peuvent être mis au service de la santé.

 

Auteure : Pascale Lehoux, Ph.D.

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires modérés. Les commentaires hors sujet seront effacés.

Email this to someoneTweet about this on Twitter0Share on Facebook12Share on LinkedIn0Print this page