Hinnovic » L’avenir prometteur de l’impression de tissus humains ?

L’avenir prometteur de l’impression de tissus humains ?

PAY-3d-human-organ-printingC’est parce que l’impression de tissus humains en 3D a un avenir très prometteur que la revue spécialisée Trends in Biotechnology consacre un numéro spécial à cette nouvelle branche de la bioingénierie. C’est ce que rapporte Eurekalert, le site de nouvelles scientifiques de l’American Association for the Advancement of Science (AAAS). De la fabrication de peau artificielle ou de vaisseaux sanguins en passant par la conception d’organes servant à mieux comprendre ceux-ci ou à tester des composés pharmaceutiques, la bioingénierie 3D est LA discipline à la mode. Hinnovic a d’ailleurs publié plusieurs capsules et billets en lien avec l’impression 3D de tissus ou d’organes.

Même si de nombreux progrès doivent encore être accomplis dans certaines niches, d’autres applications semblent assez avancées pour constituer des solutions viables dans le cas de certaines pathologies ou conséquences postopératoires. On peut notamment mentionner la reconstruction faciale ou crânienne qui met en jeu l’usage de polymères et de vrais tissus couplé à une impression très précise dans le but de créer des prothèses adaptées à chaque patient. C’est d’ailleurs ce que note le professeur Wei Long Ng sur le site Eurekalert : « L’utilisation de machines contrôlées de façon très précise dans le but de fabriquer des tissus est désormais une réalité ». Cependant, fabriquer des tissus et des organes complexes demandera encore de nombreuses études. De plus, des questions d’éthique émergent bien sûr en même temps que toutes ces recherches. Une chose est sûre, l’impression de tissus humains et d’organes en 3D devrait représenter une avancée importante en médecine.

Voici l’article de Eurekalert sur le numéro spécial de Trends in Biotechnology :  http://www.eurekalert.org/pub_releases/2016-08/cp-fwb081116.php

 

Auteur : Jérémy Bouchez
Hinnovic.org

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires modérés. Les commentaires hors sujet seront effacés.

Email this to someoneTweet about this on Twitter0Share on Facebook0Share on LinkedIn0Print this page