Hinnovic » Des « spermatozobots » pour combattre l’infertilité masculine ?

Des « spermatozobots » pour combattre l’infertilité masculine ?

SpermbotEt si on aidait des spermatozoïdes à nager grâce à des robots commandés à distance ? Non non, ne riez pas, c’est très sérieux. Une équipe de chercheurs du Leibniz Institute for Solid State and Materials Research à Dresde en Allemagne a eu cette idée pour pallier le manque de mobilité de certains spermatozoïdes appelée asthénospermie. Cette anomalie est détectée grâce à un spermogramme qui montre que 65 % des « nageurs à flagelle » sont fatigués ou même tournent en rond alors qu’ils sont sains du point de vue du matériel génétique.

Qu’à cela ne tienne, grâce aux progrès en matière de nanotechnologie, l’équipe allemande a conçu une hélice composée de fer recouvert d’une couche de nanoparticules en Nitinol ou Nickel-Titane, un alliage hautement biocompatible notamment utilisé pour les Stents. Mesurant 50 microns de longueur pour 5 à 8 microns de largeur (1 micron = 0,001 millimètre), l’hélice est dirigée à l’aide d’un champ magnétique rotatif afin de recouvrir le flagelle jusqu’à la tête. Une fois que le gamète mâle est coiffé de son micromoteur, il est possible de le diriger vers un ovule afin de féconder ce dernier. Rassurez-vous, le micromoteur ne reste pas coincé dans l’ovule, il suffit ensuite d’inverser le champ magnétique pour libérer le mauvais nageur !

Pour le moment, les expérimentations se sont déroulées dans des boîtes de pétri avec des spermatozoïdes de taureau et l’équipe admet qu’il reste encore beaucoup de défis à relever avant de réussir une « fécondation assistée par micromoteur ». Cependant, une étape importante a été franchie dans l’élaboration d’une méthode novatrice visant à donner de l’espoir aux hommes souffrant d’asthénospermie et désirant être père.  Michael Phelps ou Johnny Weismuller (pour les plus vieux) n’ont qu’à bien se tenir…

Reste que l’on peut se questionner sur la pertinence d’une telle recherche et sur les questions d’éthique qu’elle soulève.

Voici une explication vidéo sur l’étude de l’équipe allemande :


Auteur : Jérémy Bouchez
Hinnovic.org

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires modérés. Les commentaires hors sujet seront effacés.

Email this to someoneTweet about this on Twitter0Share on Facebook6Share on LinkedIn0Print this page