Hinnovic » Apprendre des économies émergentes : le cas du Brésil

Apprendre des économies émergentes : le cas du Brésil

Apprendre des économies émergentes : le cas du BrésilL’idée d’un dossier sur les innovations en santé au Brésil est née d’un désir de transformer de vagues impressions en connaissances tangibles. Pascale — fondatrice de Hinnovic — est revenue très enthousiaste d’un atelier organisé à Fortaleza, au Brésil. À travers ses conversations avec des chercheurs brésiliens, des représentants de l’industrie et du gouvernement, elle a découvert une économie en émergence qui présentait une volonté ferme de renforcer sa capacité nationale en développement des technologies de la santé afin de créer des produits qui répondent aux besoins de la population et réduisent les inégalités de santé. Elle a été impressionnée par les nombreuses initiatives mises de l’avant pour renforcer les capacités en ressources humaines dans les secteurs techniques et souhaitait en apprendre davantage sur les accords commerciaux du Brésil avec d’autres pays à faible et moyen revenus comme la Chine, les pays lusophones d’Afrique et l’Inde.

 

Ces impressions nous ont donné envie d’explorer les leçons que des pays à revenu plus élevé pourraient tirer d’économies émergentes. Et nous n’avons pas été déçus. Les nombreux collaborateurs qui ont accepté de contribuer à ce dossier ont fourni une variété d’exemples fort éloquents.

 

Alors que, dans les pays à revenu élevé, les politiques de santé et d’innovation évoluent souvent en silo, au point que de nouvelles technologies rencontrent parfois des difficultés à s’implanter dans les systèmes de soins, le Brésil a réussi à arrimer le développement scientifique et commercial à sa politique de santé. Hudson Pacifico da Silva de l’Université de Campinas explique comment le gouvernement s’y est pris.

 

Nous avons également appris que, contrairement à d’autres pays en développement, le Brésil a choisi d’encourager et de développer la production locale de médicaments, de vaccins et de dispositifs médicaux. Elize Massard da Fonseca du Centre d’études métropolitaines au Brésil et Kenneth Shalden de la London School of Economics expliquent les raisons qui ont motivé ce choix. 

 

Vera Schattan Coelho, du Centre brésilien d’analyse et de planification, nous offre, elle aussi, un texte stimulant. Elle explique comment, depuis les années 1980, le gouvernement brésilien a mis en place divers mécanismes impliquant la société civile pour réduire les inégalités de santé. En conséquence, le pays a connu « une baisse spectaculaire de son taux de mortalité infantile ainsi que des gains importants en matière d’espérance de vie. »

 

La coopération Sud-Sud dans le développement des biotechnologies constitue un autre pilier important de la politique de santé du Brésil. Halla Thorsteinsdóttir, de l’Université de Toronto, examine les leçons que l’on peut tirer de la coopération entre le Brésil et Cuba dans la production d’un vaccin contre la méningite de type A.

 

Enfin, nous résumons un texte très inspirant de Johnson et coll. (2013) qui révèle la façon dont des chercheurs du Royaume-Uni mettent en pratique les enseignements reçus en tentant d’implanter le modèle brésilien d’agents de services communautaires au Pays de Galles.

 

Et, pour ceux qui comme nous au début de cette aventure, ne sont pas familiers avec le système de santé du Brésil, nous présentons un aperçu de son système de santé unifié (SUS), basé sur un excellent texte de Paim et coll. (2011) publié dans le Lancet.

 

Nous espérons que vous apprécierez ce dossier autant que nous!

 

Auteure : Myriam Hivon, Ph.D.
Hinnovic.org

 

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires modérés. Les commentaires hors sujet seront effacés.

Email this to someoneTweet about this on Twitter0Share on Facebook21Share on LinkedIn0Print this page